Livre : les révélations explosives de Cheikh Yérim SECK sur Ousmane SONKO

Adji sarrr

Livre : les révélations explosives de Cheikh Yérim SECK sur Ousmane SONKO

Disparu des radars depuis un bon bout de temps, le célèbre journaliste Cheikh Yérim Seck refait surface avec un livre intitulé, « Macky SALL face à l’histoire ». Abordant l’Affaire « Sweet Beauté » dans son ouvrage, l’homme n’a pas été tendre avec le leader de Pastef Ousmane SONKO impliqué dans des tourbillons d’affaires politico-judiciaires.

A en croire Cheikh Yérim Seck, « A la veille de l’élection présidentielle de février 2019, le ministre de l’intérieur avait été saisi par des agents de la police en patouille qui lui avaient signifié avoir trouvé, à l’intérieur d’un véhicule garé dans un endroit suspect sur la corniche ouest de Dakar, Ousmane Sonko et une femme de nationalité gambienne dans une position délicate. Lorsque cette information a été remontée au palais, compte tenu de la qualité de la personne concerné, instruction a été donnée de laisser les deux personnes libres de leurs mouvements ».

L’autre argument du journaliste sur la non implication de l’Etat c’est qu’il y’a quelques années plus tard,  lorsqu’une affaire de mœurs impliquant prétendument Sonko et une femme résidant au Maroc a été rapportée en haut lieu, Macky SALL a réagi « c’est sa vie privée, ça le regarde ».

Pour la plainte de la masseuse Adji SARR, le Président l’a appris le lendemain selon Yerim SECK. Le journaliste d’ajouter que l’argument de la douleur lombaire ne trompe personne. Sonko a fréquenté un lupanar pour du sensationnel. Macky SALL n’est pas impliqué dans cette affaire, mais n’a rien fait pour l’arrêter car cette affaire fait aussi son affaire d’après Monsieur SECK.

 

→ A LIRE AUSSI : 3ème mandat, fonds “Force–Covid 19“ : Boubacar Camara se livre…

→ A LIRE AUSSI : Géopolitique dans le Sahel : L’analyste politique Babacar Justin Ndiaye “corrige“ Ousmane Sonko

→ A LIRE AUSSI : Accident de Sakal : Le ministre Mansour Faye hué et poussé à la démission, à Louga