Ismaïla Madior Fall recadre Ndiaga Sylla: « Non mon cher (…) Vous ne pouvez pas… »

2E4AF495 FEBF 4776 A081 C47614242A6F

Quelques jours après le verdict de la CENA (Commission électorale nationale autonome) ordonnant à la DGE de remettre à Ousmane Sonko ses fiches de parrainages, les membres de la CENA ont été limogés par décret par le président Macky Sall et de nouveaux membres nommés. Ce samedi, Ndiaga Sylla, expert électoral, a décidé d’attaquer ce décret du chef de l’Etat qu’il juge irrégulier. Un point de vue que ne partage pas le ministre des affaires étrangère, Ismaila Madior Fall.

« Non mon cher Ndiaga Sylla

Vous ne pouvez pas attaquer le décret de nomination des membres de la CENA parce qu’il s’agit d’un acte administratif. Vous n’avez pas qualité et intérêt à agir. Seul l’intéressé, auquel l’acte, en l’occurrence individuel, ferait grief, a intérêt à agir et pourrait le contester par la voie de l’excès de pouvoir. On n’est pas en matière d’élection locale dont un électeur peut contester la régularité.

Votre initiative groupale ne saurait juridiquement prospérer car les appelés à se joindre à votre initiative, tout comme vous, n’ont pas intérêt à agir car aucun de vos droits n’a été ni individuellement ni collectivement prejudicié. L’autoproclamation “d’expert en droit électoral” ne donne pas le droit de dire ce qu’on veut», a t-il écrit sur sa page Facebook.

→ A LIRE AUSSI : CENA : Ndiaga Sylla attaque en justice le décret de Macky Sall

→ A LIRE AUSSI : La liste complète des 12 nouveaux membres de la CENA, nommés par Macky Sall

→ A LIRE AUSSI : Dernière minute : Macky Sall vire le président de la CENA

pub