Hamas Vs Israël – Pour la cessation des hostilités : La Communauté internationale entre dans la danse

Palestine Israel

A l’unanimité, la Communauté internationale a appelé le Hamas et Israël, qui s’affrontent depuis samedi, à la cessation des hostilités.

 

En effet, Moussa FAKI-MAHAMAT – président de la Commission de l’UA (Union africaine) – a ainsi exprimé “ sa plus vive préoccupation au sujet du déclenchement de la guerre israélo-palestinienne, aux très graves conséquences sur la vie des civils israéliens et palestiniens et sur la paix dans la région.

Tout en ne manquant guère de rappeler que « la dénégation des Droits fondamentaux du Peuple palestinien, notamment celui d’un État Indépendant et Souverain est la cause principale de la permanente tension israélo-palestinienne », l’Organisation africaine a ouvertement lancé « un appel pressant aux deux parties de mettre fin aux hostilités militaires. »

Dans la lancée, elle a incité les deux parties en conflit à « revenir, sans condition, à la table des négociations pour la mise en œuvre du principe des deux États vivant en harmonie pour la sauvegarde des intérêts du Peuple palestinien et du Peuple israélien. »

moussa faki

 

Pour sa part, le Gouvernement israélien a riposté à l’opération “Déluge Al-Aqsa“ du Hamas par l’opération militaire “Sabre de fer“ et décidé, lundi, d’un “ blocus complet “ de la bande de Gaza, en plus de frappes massives.

« Pas d’Électricité, pas de nourriture, pas de Gaz (…) », avait déclaré le ministre de la Défense israélien, Yoav GALLANT, seulement deux jours après les attaques massives du Hamas.

L’Union européenne – qui avait agité la suspension de son aide aux Peuple palestinien, avant de se raviser en raison de l’opposition de la majorité des États-membres – s’est dite « opposée au blocus de Gaza », a affirmé mardi, à Mascate (Oman), Josep BORRELL – son Chef de la Politique étrangère –.

L’ONU (Organisation des Nations-Unies), pour sa part, a condamné les attaques menées par la Hamas, mais a appelé à la poursuite des secours et de l’aide aux Palestiniens.

« Je condamne avec la plus grande fermeté l’attaque menée ce matin [samedi] par le Hamas contre des Villes israéliennes », avait notamment déclaré Antonio GUTERRES, tout en indiquant que, « les secours et l’entrée des fournitures essentielles à Gaza doivent être facilités et l’ONU poursuivra ses efforts pour fournir une aide pour répondre à ces besoins. »

 

Union Eur

 

En gros, cinq (5) jours après le déclenchement du conflit, le bilan, qui s’alourdit de jour en jour, fait état de plus 1.200 morts et plusieurs dizaines d’otages du côté israélien et plus de 1.055 du côté palestinien, d’après les infos distillées dans plusieurs médias.

→ A LIRE AUSSI : Remboursement de la dette aux structures sanitaires : Des chiffres ont été révélés par l’ANACMU !

→ A LIRE AUSSI : Casamance – Décentralisation du développement local : Présentation du réseau des acteurs à des élus !

→ A LIRE AUSSI : Implantation d’usines de farine : Pêcheurs et transformateurs de produits halieutiques mènent la contestation

pub