Combat en MMA à moins de 3 mois, “Reug Reug“ Interpellé par le CNG…

poster

Au niveau du CNG de lutte avec frappe, la règle est très claire. Pour les lutteurs, qui ont en même temps, une carrière en MMA, nul n’a le droit de se confronter à un adversaire sur ce circuit à trois mois d’un combat dans la lutte sénégalaise. Ce samedi 3 décembre, le Sénégalais Oumar Kane dit “Reug Reug“ affrontait, en MMA, l’Ouzbek Mirzamukhamedov, aux Philippines. Cela, à moins de 3 mois de son combat du 5 mars 2023, contre “Sa Thiès“. “L’extraterrestre“ a été saisi par le CNG, via son manager Palla Diop.

« Effectivement, la Commission “Règlement et Discipline“ m’avait saisi pour des explications concernant le combat de “Reug Reug“. Mais, je leur ai bien dit que le contrat de “Reug Reug“ en MMA est antérieur à son combat contre “Sa Thiès“. Que mon protégé avait signé un contrat pour 5 combats en MMA, depuis longtemps. Et depuis, je pense que le CNG a bien compris et ne m’est pas revenu », confirme son manager Palla Diop, se confondant en explications.

Par ailleurs, il n’est pas exclu que le lutteur, à son retour, aille voir le CNG, en compagnie de membres de son staff, pour d’autres explications, afin d’éviter tout quiproquo.

Après sa victoire devant l’Ouzbek, samedi dernier, “Reug Reug“ est retourné à Dubaï le lendemain dimanche 4 décembre 2022. Mais le “Génie“ de Thiaroye, devrait rentrer à Dakar ce dimanche 11 décembre, dans le cadre de la promotion de son combat contre “Sa Thiès“.

La structure “Gaston Production“, après une première rencontre à Sorano, pourrait organiser un deuxième “face-to-face“ le 1er janvier 2023, jour du combat “Balla Gaye2“ vs “Boy Niang2“. Il est vrai que les avenants ne sont pas encore signés au niveau du CNG, comme nous l’a expliqués Abdou Lahad Ndiaye.

Toutefois, ce “face-to-face“ devrait bien avoir lieu le jour de l’an.