Climat poussiéreux : Les raisons de ce mauvais temps…

724b65e89ed53f54b2a8edb33c18b04301c5edc4

Le Sénégal baigne en ce moment dans un climat poussiéreux  et, par moment, au-dedans des basses températures. Ce mauvais temps est la conséquence de perturbations atmosphériques enregistrées dans quatre pays limitrophes. Il va s’étendre jusqu’au week-end et, probablement, au début de la semaine prochaine.

 

« Depuis deux jours, les analyses de modèles de prévisions météorologiques montrent un léger renforcement des vents à 10 mètres du sol, qui occasionne un soulèvement de la poussière désertique au Nord de la Mauritanie et du Mali », renseigne dans L’Observateur l’ingénieur prévisionniste météo Abdoulaye Diouf, en poste à l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM).

Ce dernier poursuit : « Il est ressorti également des analyses une vaste zone de soulèvement de poussière sur le Niger et le Tchad depuis quelques jours. Celle-ci est ainsi transportée en altitude sur de longues distances d’Est en Ouest. Ce qui fait que le ciel sénégalais est actuellement envahi par la poussière. »

« Pour les prochaines 24 heures (d’hier à aujourd’hui), le Centre de gestion de la qualité de l’air a prévu un indice orange ou une mauvaise qualité de l’air. Une autre prévision sera faite pour les 24 heures qui suivront la journée de demain (aujourd’hui) », informe André Jacques Mame Ngor Dioh, chargé de la modélisation dans le Centre.

S’agissant des basses températures, les prévisions de l’ANACIM les fixent à 13 et 19 degrés la nuit.

→ A LIRE AUSSI : Kidira : L’OCRTIS saisit 42 Kg de chanvre indien de la variété dite “ marron “

→ A LIRE AUSSI : Troisième mandat : Macky Sall obligé de se prononcer avant le mois…

→ A LIRE AUSSI : Affaire Pape Alé : La demande ferme de Mary Lawlor de l’ONU