CHAN 2022 – Suite aux accusations du Maroc, la CAF va ouvrir une enquête

B8650E3D 2F01 4267 944A 99FAB1CD1DAB

Le Maroc s’est senti visé sur certains discours prononcés et chants des supporters lors de la cérémonie d’ouverture du “CHAN Alger 2022“. La CAF va ouvrir une enquête.

 

Ce n’est pas encore la fin des querelles entre le Maroc et l’Algérie. Alors qu’il a renoncé à participer à la 7e édition du CHAN, la fédération royale marocaine de football (FRMF) a condamné des « agissements malveillants » et des « manœuvres abjectes » qu’elle aurait notés lors de la cérémonie d’ouverture. Le Maroc reproche des « insultes racistes » et « discours haineux » proférés à son encontre.

Ainsi la CAF a décidé de réagir sur cette situation. Dans un communiqué, l’instance annonce une enquête sur cette ingérence politique. « Selon ses Statuts et Règlements et ceux de la FIFA, la Confédération Africaine de Football (« CAF ») doit s’abstenir de s’impliquer dans la politique et rester neutre sur les questions de nature politique. La CAF a été informée de certaines déclarations politiques émises lors de la cérémonie d’ouverture du “Championnat d’Afrique des Nations (« CHAN ») Total-Energies Algérie 2022“ le vendredi 13 janvier 2023 à Alger. Ces déclarations politiques ne sont pas celles de la CAF et ne reflètent ni un point de vue ou une opinion de la CAF, en tant qu’organisation politiquement neutre. La CAF va mener des investigations pour établir si et dans quelle mesure les déclarations politiques et les événements de la cérémonie d’ouverture du “CHAN Total-Energies Algérie 2022“ violent les Statuts et Règlements de la CAF et de la FIFA…

Elle fera part de ses conclusions en temps opportun » peut-on lire.

→ A LIRE AUSSI : CHAN 2023 : Le journaliste algérien Abdelkader révèle que « Le Maroc n’a juste pas voulu venir… »

→ A LIRE AUSSI : CHAN 2023 : Le SÉNÉGAL domine la Côte d’Ivoire, d’entrée…

→ A LIRE AUSSI : CHAN 2023 : Le Maroc ne participera à la compétition !