Bus Tata incendié à Yarakh: Le récit glaçant du père des deux filles mortes

YARAKH

Si certains Sénégalais doutent toujours de l’existence de deux morts après l’attaque du bus Tata numéro 65 à Yarakh, ce n’est pas le cas pour Mamadou Yoro Diallo, le père des deux victimes en question qui s’est confié tristement sur Rfm.

« J’ai perdu les deux filles dans cette attaque. Il s’agit de  Fatimata Binta Diallo et sa sœur Oumou Kalsoum Diallo. Elles étaient à Kounoune. Pour rentrer ici à la Médina, elles ont pris le Tata 65. Vers 22 heures, j’ai appelé à Kounoune pour demander leurs nouvelles. Ils m’ont fait savoir qu’elles ont quitté là-bas depuis 13 heures », a expliqué leur papa.

Très désespéré et dépassé par les faits, il poursuit sa narration dans la douleur.

« C’est ainsi qu’un voisin m’a informé qu’un bus en provenance de Kounoune a été incendié a hauteur de Yarakh. Il m’a exhorté de procéder à une vérification. Sur le champ, je suis allé à l’hôpital de CTEO et ils m’ont orienté vers la gendarmerie de Yarakh qui a fait le constat.

Une fois là bas, j’ai montré leurs photos et en revanche les gendarmes m’ont également montré les photos des victimes sur lesquelles j’ai trouvé mes deux filles. C’est là que je me suis dit que c’est fini. J’éprouve une douleur incommensurable mais je suis croyant et je m’en remet à Dieu », confie-t-il toujours sur Rfm.

→ A LIRE AUSSI : Yarakh – Attaque du minibus de la ligne 65 : Plusieurs suspects alpagués !

→ A LIRE AUSSI : (Vidéo) Attaque d’un Bus tata à Dakar : Antoine Diome parle d’attentat terroriste

→ A LIRE AUSSI : Yarakh: Un bus Tata attaqué au cocktail Molotov, deux morts…

pub