Affaire Pape Alé : La demande ferme de Mary Lawlor de l’ONU

arton28969

Mme Mary Lawlor, la Rapporteuse spéciale de l’ONU sur la situation des défenseurs et défenseuses des Droits de l’homme est préoccupée par l’état de santé du journaliste Pape Alé Niang.

Sur son compte Twitter, où elle a tagué le ministère des Affaires Étrangères du Sénégal, elle a écrit : « Je reçois des informations très inquiétantes sur la détérioration de la santé du défenseur des droits humains et journaliste Pape Alé Niang, détenu au Sénégal et actuellement en grève de la faim. Je demande sa libération immédiate et l’accès aux soins médicaux ».

La réponse du MAESE…

Le ministère des Affaires Étrangères du Sénégal n’a pas tardé à réagir. « M. NIANG est sous surveillance dans un hôpital. Aucune gravité sur son cas ne nous est signalée. Le Sénégal est un État de droit, où les libertés sont garanties sous le contrôle d’un juge indépendant à qui la séparation des Pouvoirs nous interdit de dicter une quelconque conduite », renseigne-t-il sur Twitter.

À noter que le maître des poursuites s’est opposé, hier, à la demande de mise en liberté provisoire introduite par les avocats du journaliste.

 

→ A LIRE AUSSI : Affaire Adji Sarr : Bougane Guèye “Dany“ se lave à grande eau

→ A LIRE AUSSI : “RSF“ insiste pour faire acter “ la libération immédiate “ de Pape Alé NIANG

→ A LIRE AUSSI : Justice : La belle-sœur de Tony Sylva écope d’un mois avec sursis