Débat avec Sonko – Mimi fixe ses conditions : “Le dossier Adji Sarr, le Mfdc…”

mimi sonko

Aminata Touré poursuit sa campagne électorale à l’intérieur du Pays. L’étape de Gandiaye a été une bonne opportunité pour le Premier ministre de remettre les pendules à l’heure en ce qui concerne l’appel au débat lancé par Ousmane Sonko.

Avant de débattre, renseigne Mimi, il y a un certain nombre de préalables à respecter. Certes c’est une bonne chose de débattre mais c’est encore mieux d’établir les règles d’abord.

De ce fait, indique Mme Touré, « je reste disposée à répondre à son invitation s’il (Ousmane Sonko) déclare publiquement qu’il renonce à toute forme de violence. S’il dénonce et condamne le Mfdc. S’il leur demande de déposer les armes et qu’il soutienne notre armée nationale. S’il demande à ses affidés d’arrêter d’insulter les familles religieuses, les représentants de l’Etat, les Institutions… ».

Aussi, Mimi Touré, loin de s’arrêter en si bon chemin, ajoute qu’elle débattra également «si le leader de Pastef s’engage à respecter les institutions, s’il lave son honneur dans l’affaire Adji Sarr ».

« s’il remplit toutes ses condition je répondrais, volontier, à son invitation à débattre dans toutes les langues, quand il veut et où il veut », a fait savoir Mimi Touré.

→ A LIRE AUSSI : Coût de la vie des sénégalais: Sonko appelle Mimi Touré à un débat public contradictoire

→ A LIRE AUSSI : Assemblée nationale : Sonko révèle les quatre premières lois qui seront adoptées en cas de majorité de Yaw

→ A LIRE AUSSI : (Vidéo)-Guèye (Original) avertit: “Les Sénégalais vont vivre les pires moments de leur vie après les législatives…”

pub