17 Novembre de tous les dangers : Abdou Karim Fofana a prévenu les perturbateurs

telechargement 62

Ce 17 Novembre, l’affaire opposant l’État du Sénégal à Ousmane Sonko – rayé des listes électorales – pourrait être décisive en ce qui concerne l’avenir politique de ce dernier.

 

Ainsi, par rapport à ce qu’il pourrait advenir en la date indiquée, Abdou Karim Fofana, ministre porte-parole du Gouvernement, est sorti du silence.

« L’État du Sénégal fera face aux fossoyeurs et les Dakarois se dresseront comme un seul homme pour préserver leur quiétude », a déclaré Abdou Karim Fofana, en marge du Rassemblement politique qui s’est tenu ce dimanche 12 Novembre à Colobane.

En effet, des infos relayées via les réseaux sociaux font état de menaces de troubles et saccages à Dakar, au cas où le verdict de la haute juridiction serait défavorable à Ousmane Sonko.

« L’État et particulièrement les Dakarois n’accepteront ni les troubles à l’ordre public, ni la destruction des biens et services par des perturbateurs », a ainsi renchéri Abdou Karim Fofana.

→ A LIRE AUSSI : Report de la Présidentielle : Une idée saugrenue dont l’État n’est pas demandeur (Par Ismaïla Madior FALL)

→ A LIRE AUSSI : Open international de Dakar : Le Sénégal a tout raflé en catégorie senior de judo !

→ A LIRE AUSSI : Plainte pour crimes contre l’humanité : « Les choses bougent en France », Juan BRANCO !

pub