🚨Cameroun – Assassinat du journaliste Martinez ZOGO : Le richissime camerounais Amougou BÉLINGA, suspect N°1…

amougou belinga et zogo 780x470 1

La voix de Martinez ZOGO, les auditeurs de la radio “ Amplitude FM “ en sont dĂ©finitivement sevrĂ©. Ainsi, la presse camerounaise porte le deuil d’un de ses fils, froidement tuĂ© par des inconnus. Amougou BÉLINGA, proche du “camp BIYA“, est le suspect n° 1 dans ce lâche forfait…

D’après le journaliste Maix SOME, l’homme de mĂ©dia a Ă©tĂ© enlevĂ© aux alentours d’une Brigade de Gendarmerie par un “ escadron de la mort “, après avoir publiĂ© qu’Amougou BÉLINGA “ avait reçu plus de 90 milliards illicitement “.

« La dépouille profanée du journaliste animateur Martinez ZOGO a été retrouvée vers Soa. ZOGO a été enlevé en face d’une Brigade de Gendarmerie par un “ escadron de la mort “, après avoir publié qu’Amougou BÉLINGA avait reçu plus de 90 milliards illicitement », a laissé entendre le journaliste Maix SOME, via son compte Twitter.

 

Pour rappel, il a été enlevé le 18 janvier 2023 à Yaoundé par des inconnus, son corps a été découvert ce dimanche 22 janvier 2023, à “Ebogo 3“ dans l’arrondissement de Soa, une banlieue de la Capitale. Ses effets personnels ont également été retrouvés non loin du corps sans vie du journaliste, qui portait des traces de torture.

D’après le mĂ©dia “ Deutche Welle “ (DW), au moment de son enlèvement, le journaliste produisait une sĂ©rie d’émissions pour dĂ©noncer les “ scandales financiers au Cameroun “. Un crime qui vient ainsi fragiliser, plus encore, la presse camerounaise.

 

De même, Martinez ZOGO – 51 ans – , était le Directeur général de la radio privée “ Amplitude FM “, basée à Yaoundé, et l’animateur–vedette d’une émission quotidienne, “ Embouteillage “, diffusée du lundi au vendredi et très écoutée dans la Capitale camerounaise.

 

Il avait disparu mardi dans des “ circonstances troubles “.

→ A LIRE AUSSI : Situation politique : Des organisations de la SociĂ©tĂ© civile sonnent l’alerte

→ A LIRE AUSSI : Mercato : Bamba Dieng Ă  Lorient, l’OM retarde encore le dossier…

→ A LIRE AUSSI : Accident de Sikilo : Les propriĂ©taires des deux vĂ©hicules Ă©copent de 2 ans de prison, avec sursis